Monday, 23 January 2017

Liberating Language

Liam Èrnon donne un discours à SOAS:

My presentation focuses on minority languages as a tool of resistance. The film follows William Renouf, who was 4 at the outbreak of the Second World War. It follows his tale of Jersey under occupation and recounts his memory and the way that Jerriais was used as both a tool of resistance and as a tool to recount certain memories. As well as a way of recording this memory, I try to understand movement and geography to create an Anthropologically rich and Ethnographic piece that situates itself in debates surrounding representation in Visual Anthropology.

Furthermore, I am currently continuing this project through a different Anthropological lens. I want to situate Jerriais contemporarily inside a globalised Jersey. Through recordings of Jerriais, people’s contemporary interaction with Jerriais and the iconoclash of large finance’s spectacle and Jersey’s agricultural industry, I want to situate Jerriais inside a globalised world.

Jé n'sis dgéthe heûthi, mé - Up in the Morning Early



Jé n'sis dgéthe heûthi, mé!
Dé l'Êst au Vouêt soûffl'ye la brise:
La né tchait, i' s'en va g'ler,
Car ou reste sus la tèrre:
J'sis seux qué ch'est l'Hivé.

Sunday, 22 January 2017

L'înspithâtion du haggis à Burns? - Inspired by Burns' haggis?

Haggis with a CC licenseEn griyant des prépathâtis pouor la Séthée d'Burns chutte sémaine, nou 'tait à r'liéthe sén Ode to a Haggis. Et v'là tchi nos vînt tchiquechose à l'esprit. Ch'est un mio fanmilyi en tchique sorte, qué nou pensit. Chenna rappelle... tch'est qu'ch'est? Ch'est pus qu'èrsembliant, n'est-che pon, à... mais tchi? Et auprès un mio d'gratt'tie d'tête, nou réalîsit qué ch'la s'peut. Véthe, "Ch'la S'Peut"!

Nou n'dithait pon qu'John Lock avait fait sèrvi Burns coumme patron pouor san Podîn d'Noué, ou pouor ses Crabes Grégeaises, mais nou pouôrrait bein craithe qu'il avait 'té înspithé par Burns. Nou sait bein qu'George Métivier, en Dgèrnésy, et not' Ph'lippe Langliais fûtent înspithés directément par Burns. Lock connaîssait lus poésies; i' travaillait pouor d's années à Londres; san péthe 'tait Êcôssais; i' r'citait des poésies ès dînnièrs d'la Sociêté Jèrriaise à Londres; ch'est d'craithe coumme dé raîson qu'il avait 'té à des Séthées d'Burns, et éthait peu composé des poésies à l'honneu d'pliats "nâtionnaux" en siêthant l'exempl'ye dé Burns et san haggis.

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

Jesus teaching his disciplesLa Bouonne Nouvelle s'lon Luc, chapitre 12, vèrsets 41-59:

Saint Luke's Gospel, 12: 41-59:
Épis l'Rotchi lî dit, "Seigneu, ch'est-i' qu'tu'as adréchi ches mots raîque à nous, ou à tout l'monde?"

Et l'Seigneu dit, "J'prêche à autchun sèrvant tch'est avisé et louoya, sus tchi l'maît' peut s'fier d'prendre chèrge dé toute la maîsonnée d'sèrvants et d'lus donner à mangi recta et coumme i' faut. Autchun sèrvant tchi fait d'même s'sa heutheux quand san maît' èrveindra. Véthe, j'vos dis qu'i' lî donn'na la chèrge dé tout chein qu'il a. Mais si l'sèrvant s'dit, 'I' s'sa bein r'tèrgi, l'maît',' épis s'i' fricote et bév'tonne et bâlent des cliamûthes à touos l's aut's sèrvants - assa, l'maît' èrveindra d'un co înnespéthé et à eune heuthe quand i' n'est pon prêt, et i' mettra fîn à chu sèrvant-là, en l'traitant coumme iun des cheins tchi n'ont pon d'la fouai. Et chu sèrvant tchi savait tchi faithe, mais tchi n'fit pon chein qu'san maît' avait c'mandé coumme prépathâtis, i' r'chév'tha eune pitchinne, li.

Saturday, 21 January 2017

Brestot : bienvenue chez les Normands

Paris-Normandie rapporte:
« En mettant en valeur une signalétique en langue normande vous permettez à chacun de nous de se réapproprier une culture régionale parfois oubliée, mais jamais très loin, poursuit le président. Une langue parlée et écrite depuis le XIIe siècle, à l’origine du français et de l’anglais, malheureusement classé par l’Unesco comme « une langue sérieusement en danger ». »

Tuesday, 17 January 2017

Couplets

Eune poésie par Laelius en êcrithie modèrnîsée:

A poem by Laelius in modernised spelling:

Couplets
Tch'est-che qué l'bonheu? Dé vrai, jé n'en sais mie,
d'en par ichîn, allant pianne-pianne man c'mîn,
tout douochement, sans grande jouaie ni chagrîn,
j'ai travèrsé la maîntchi dé ma vie,
et si l'bonheu sus ma route a pâssé,
jé n'l'ai pon veu, ou i' m'a êcappé.

Monday, 16 January 2017

ABCD - Nursery rhyme



a, b, c, d
dêbliouque tes braies!
e, f, g
jé n'saithai!
h, i, j, k
jé n'lé f'thai pas!
l, m, n, o, p, q
mouontre-mé tan tchu!
r, s, t, u, v
qué jé l'vaie!
w, x, y, z
fouôte-mé raide!

Sunday, 15 January 2017

Un but d'la Bibl'ye - Bible snippet

The Marriage Feast by MillaisLa Bouonne Nouvelle s'lon Luc, chapitre 14, vèrsets 12-24:

Saint Luke's Gospel, 14: 12-24:

Épis Jésû s'adréchit au chein tchi l'avait convié et lî dit, "Quand tu graie un fricot, n'învite pon t's anmîns, ni tes fréthes, ni ta fanmil'ye, ni tes riches vaîthîns, ch'est en tchi i' s'sont ofûche pouor t'èrînviter et tu s'sais d'même rêcompensé. Nan, quand tu graie eune séthée, învite les pouôrres gens, les hampions, l's estropiés et l's aveugl'yes. I' n'sont pon en vouaie dé t'rêcompenser, mais tu s'sas béni et tu r'chévthas chein qu'tu'éthas méthité quand les justes es'sont souôl'vés des morts."

Friday, 13 January 2017

BBC Radio Jersey: the future of Jèrriais

Interviews on Radio Jersey this morning about Jèrriais and the recording project. Listen again:

  • Thursday morning café session (starts 01h23m)
  • Dr Mari Jones & Dr Julia Sallabank (starts 02h51m)

êglièrvi - to grab

Né v'chîn d'tchi rare: lé vèrbe êglièrvi. Nou nos a d'mandé coumme tchi conjudgi chu vèrbe tch'est dgéthe connu, même dans la vielle littéthatuthe. J'sommes d'avis qu'chu vèrbe sembl'ye siéthe lé même patron qu'lé vèrbe endueurchi, et don né v'chîn l'vèrbe conjudgi:

The verb
êglièrvi is extremely rare and obscure, but since we were asked how it should be conjugated, this is what we think. Logically it seems to fall into the same pattern of conjugation as the verb endueurchi, so it should go like this:

êglièrvi



Présent

j'êglièrvis
tu'êglièrvis
il êglièrvit
oulle êglièrvit
j'êglièrvissons
ous êglièrvissiz
il' êglièrvissent

Prétérite

j'êglièrvis
tu'êglièrvis
il êglièrvit
oulle êglièrvit
j'êglièrvînmes / j'êglièrvissînmes
ous êglièrvîtes / ous êglièrvîdres
il' êglièrvîtent / il' êglièrvîdrent

Thursday, 12 January 2017

Il y a 250 ans, un natif de l'île Jersey fondait Paspébiac

Le Soleil (du Cannada) rapporte:


(...) Son père avait appris le patois jersiais en écoutant les dirigeants de Robin, Jones and Whitman discuter entre eux, dans les années 40, alors qu'il travaillait à Sainte-Thérèse-de-Gaspé, à Grande-Rivière et à Newport.

«Quand les patrons ne voulaient pas que les employés comprennent, ils parlaient jersiais. Mais mon père finissait par comprendre et il en a gardé de grands bouts», dit-elle, montrant son glossaire jersiais pour rafraîchir ses connaissances de ce langage dérivé du vieux normand. (...)

Tuesday, 10 January 2017

micRomania